Menu principal

Présentation

 

  1. Intitulé du programme

Le geste créatif et l’activité formative

Responsable du programme : Pascal Terrien

Responsable-adjointe : Anaïs Lelièvre

 

Objectifs :

Prenant le parti-pris d’un cadre théorique croisant des approches plurielles (didactique, poïétique, sociologique, historique, psychologique, ergonomique…) pour étudier les dimensions créatives des gestes des enseignants/formateurs/intervenants et des apprenants, ce programme se donne pour objectifs :

  • d'identifier la dimension créative du geste professionnel/de métier à la lumière des pratiques d’enseignement/apprentissage et de la création artistique ;
  • d’analyser l’activité créatrice, quelle que soit la discipline, dans ses relations à la formation et à l’étude ;
  • d’accompagner les enseignants à concevoir des dispositifs efficients à partir de situations d'enseignement, de recherche ou d'apprentissage;

 

Contexte :

Dans un contexte de renouvellement des pratiques enseignantes, notamment dans le domaine des arts à l’école (PEAC, EPI) ou de la formation au métier d’enseignants (enseignements du Tronc commun et dispositif des "Regards croisés" à l’ÉSPÉ) et des pratiques artistiques (développement des résidences et ateliers avec public scolaire…), et suite aux travaux engagés ces quatre dernières années par les chercheurs de l’axe 2 de l’équipe ERGAPE sous la responsabilité de L. Espinassy, nous poursuivons l’analyse des gestes professionnels des professeurs qui engagent leurs élèves dans des apprentissages par une démarche créative pour leur permettre d’apprendre et ainsi de développer leurs compétences. Pour cela, nous souhaiterions relire la notion de geste professionnel et de geste métier en analysant les pratiques créatives de professionnels qui à partir de situations contraintes développent une activité de conception.

 

Méthodologie :

Nous croiserons les approches méthodologiques (notamment didactique, ergonomique et poïétique) pour analyser les situations d’enseignement-apprentissage et/ou de formation et de caractériser les dimensions créatives des gestes à l’aide d’observations sur le terrain (ateliers, stades, classes, etc.), d’entretiens, de questionnaires, de récits de pratiques.

 

Planification des travaux sur 4 ans :

1re année : délimiter les notions de geste métier-professionnel-créatif en arts et autres disciplines à partir d’analyse de situations créatrices et créer des collectifs de travail autour de cette notion ; établir des partenariats avec d’autres enseignants-chercheurs d’autres laboratoire d’AMU intéressés par cette thématique (cf. SFERE-Provence), et d’autres universités étrangères (PRCI de l’ÉSPÉ) ;

2e année : recueils de données et analyse des situations ; séminaires de travail interne et externe, organisation d’une journée d’étude sur les notions de geste et d’activité à la lumière des premiers travaux ; consolider le développement de partenariats scientifiques (LNC, LESA, Psyclé, etc.) ;

3e année : Poursuite des travaux d’analyse et de recherche sur ces questions dans un cadre élargi aux partenaires ; arriver à redéfinir le périmètre des notions sur lesquelles le programme travaille (vs générique / vs spécifique) ; participer collectivement à des événements scientifiques nationaux et internationaux ; organiser un colloque international avec les partenaires de recherche ; inscrire cette démarche dans les formations de la futur EUR A2E10 ;

4e année : Finaliser les travaux et les publications autour des notions travailler, développer le rayonnement des recherches à l’aide des outils conventionnels et numériques ;

 

Groupe :

EC

 

+ Doctorants :.