Accueil des doctorants

L’ accueil des doctorants

L’intégration des doctorants dans le laboratoire repose d’abord sur le choix du sujet de thèse ; ce choix doit s’inscrire dans les orientations du laboratoire et les projets de recherche conduits. Il dépend des capacités de direction de thèses du laboratoire (avec comme perspective une limitation du nombre de doctorants par directeur de recherche) et de l’équipe qui porte le projet de recherche concerné.

L’inscription d’un étudiant en thèse sera éclairé par l’avis d’une commission ad’ hoc qui examinera les dossiers des candidats (son CV et son projet de recherche) à la lumière des possibilités d’accueil (croisement entre les projets des équipes et les capacités d’encadrement des directeurs de recherche). Pour les étudiants de l’université, ce dossier sera constitué durant le master. L’autorisation d’inscription en thèse, fondée sur les avis complémentaires du directeur de recherche et du directeur de laboratoire, s’appuiera sur les avis de cette commission.

Le séminaire du laboratoire

Les doctorants participent au séminaire du laboratoire dans lequel ils ont l’opportunité de présenter l’avancement de leurs travaux dans un autre cadre que celui de l’équipe qui les intègre et donc de le confronter aux approches des autres membres du laboratoire (doctorants, chercheurs et enseignants chercheurs). Cette organisation existe déjà sous la forme des journées doctorales qui sont généralisées et élargies.

La formation des doctorants

Le travail des doctorants doit s’accompagner d’une formation dispensée par le laboratoire pour leurs permettre d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour conduire à bien une recherche et se former comme chercheur. Le laboratoire organise des sessions de formation qui visent la maitrise des outils du chercheur (bibliographie électronique, accès aux bases de documentation, outils de recueil et de traitement des données, logiciels de PréAO, traitement de textes, tableur…) et l’aide à la rédaction de textes scientifiques (structure des articles, écriture pour des publications en anglais, normes de rédaction…). Il s’agit également d’améliorer leurs techniques de rédaction des textes scientifiques (articles et publications, notamment). Ces formations peuvent être présentielles ou à distance ; elles constituent la base d’un plan pluriannuel de formation personnalisé établi pour chaque doctorant. Le déroulement et la réalisation de ce plan personnalisé fait l’objet d’un suivi régulier qui permet d’attester de l’acquisition des compétences et des connaissances visées ; un bilan annuel est nécessaire pour se réinscrire l’année suivante.